L’ÉPILATION À LA LUMIÈRE PULSÉE – L’INSTITUT.CORTE

On se retrouve pour parler d’épilation ! J’ai récupéré mon ancien article sur l’épilation à la lumière pulsée pour pouvoir partager avec vous mes résultats. Il faut savoir qu’il existe 2 types d’épilation, la lumière pulsée ou le laser qui sont différents procédés. Ce n’est pas les mêmes machines utilisées. La lumière pulsée est pratiquée par chez les esthéticiennes et le laser qui est une pratique médiale, effectué chez des dermatologues.

L’épilation à la lumière pulsée:

C’est un flash de lumière qui est envoyé directement sur la zone à dépiler. La lumière est captée par la couleur du poil qui devient conducteur de chaleur (jusqu’a 7° degré). Elle est absorbée par le poil pour être conduite jusqu’à sa racine pour la détruire. On observe alors une diminution progressive de la pilosité au fil des séances.

C’est un procédé à faire en plusieurs étapes en fonction de l’âge, la zone choisie et la phase pilaire. Le poils est censé diminuer au fil des séances, et deviendra plus clairs et plus fins. Il faut faire environ 7 à 10 séances.

Recommandations:

  • Il faut plutôt commencer l’hiver, car votre peau de doit pas être exposée au soleil.
  • Ne pas exposer la zone traitée au soleil.
  • Ne plus s’épiler les poils mais les raser pour les séances.
  • Une séance à faire tout les mois (sauf l’été).

Mon avis :

J‘ai effectué cette épilation des aisselles à L’institut Corte, un institut dont je vous ai déjà parlé (ICI).  J’avais effectué un blanchiment dentaire, un rehaussement de cils et une pose de vernis permanent. J’y retourne très régulièrement car j’adore cet institut et le professionnalisme d’Anne-Sophie. C’est la machine PULP qui a été utilisée (possibilité de l’utiliser en traitement rajeunissent pour régulariser et unifier le teint.)

C’est une infirmière qui s’est occupée de moi pour cette première séance. J’étais un peu angoissée au niveau de la douleur. Elle m’a rassurée et m’a expliqué tout le procédé. La première fois, la lumière n’est pas très forte pour observer les réactions de la peau. Elle applique un gel, protège nos yeux avec des lunettes et nous conseille de fermer les yeux.

La lumière s’effectue par flash et la sensation est celle d’une claquement d’élastique ou d’une petite aiguille. Ça surprend, c’est gênant mais ça ne dure vraiment pas longtemps. C’est largement supportable ! La séance a durée 10 min.

1ère à la 3e séance – Avis :

Les résultats après les premières séances n’ont pas été très convaincants. En effet, pour avoir des résultats, il faut faire au moins 5 séances. J’ai tout de même constaté un pilosité plus fines avec tout de même des poils sous peau. Ce phénomène est normal, car les poils sont fragilisés et ont de plus en plus de mal à repousser. C’est un inconvénient que j’ai contacté. N’oubliez pas que chaque femme est différente, nous ne réagissons pas de la même façon.

Attention ! Sachez qu’il ne faut jamais s’épiler à la cire (ou épilateur électrique) entre les séances. Seul le rasoir est accepté. Sinon, les effets de la lumière pulsée sont inutiles. En effet, avec l’épilation, le bulbe du poil est retiré, alors que la lumière pulsée le détruit complètement. Si vous retirez sans cesse le bulbe, il repoussera et la lumière pulsée n’aura plus aucun effet.

4e séance – Avis :

C’est l’étape du changement. C’est à partir de cette séance que j’ai vu des résultats. En effet, il ne me reste plus que quelques (6 à 10) poils. Ils mettent beaucoup moins de temps à repousser. C’est top ! Seul inconvénient, j’ai les aisselles vraiment très sèches. C’est la première fois que je dois appliquer de la crème hydratante à cet endroit ! C’est normal, ça dépend de la réaction de chaque femme. J’ai hâte de faire les dernières étapes pour ne plus en avoir du tout.

5 à 8 séance – Avis : Séances pas encore réalisées.


Et vous, vous avez déjà testé la lumière pulsée ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.